40 ans d'expérience feront toujours la différence
25 avr

Comment accélérer la vente de votre appartement à Arcachon ?

L’année dernière, les taux des crédits immobiliers étaient historiquement bas, mais depuis fin décembre 2016, les choses ont commencé à changer. Les taux ont en effet entamé une lente et inexorable remontée. Dans ces conditions est-il toujours possible de vendre rapidement votre appartement à Arcachon ? Oui, soyez rassuré, les acheteurs n’ont pas pour autant fui le marché immobilier. Au contraire, ils passent à l’acte et achètent des biens afin de bénéficier des taux avant qu’il ne soit trop tard. Et les primo-accédants sont les plus intéressés.

Des primo-accédants présents sur le marché
La dynamique de fin 2016 et de ce début d’année continue à profiter à ceux qui achètent pour la première fois. On note notamment un retour en force de l’achat dans l’ancien, qui représente 80,80%, pour cette population alors qu’il ne représentait que 77,69% en février.

La hausse des taux ne touche donc pas encore les primo-accédants qui continuent à emprunter. Pour une durée moyenne de 235 mois, ils empruntent même plus avec un montant moyen de 201 122 €, contre 196 626 € en février. Tout cela avec un effort moindre, leur acquisition représente 4,70 années de revenus, contre 4,84 années il y a un mois.

Vous aimeriez attirer cette clientèle ? Alors un conseil, confiez donc la vente de votre appartement à Arcachon à une agence immobilière. Faire confiance à un professionnel est une des données incontournables d’une vente rapide et réussie. Pourquoi ? Qui mieux que lui connaît le marché et les prix de l’immobilier qui y sont pratiqués ! Vous pouvez toujours essayer de vendre votre appartement par l’intermédiaire d’une plate-forme qui met en relation les particuliers, mais saurez-vous gérer une vente ? Une agence immobilière a l’habitude. Elle sait quels documents réunir pour signer un compromis de vente. Elle saura également mettre en valeur votre appartement d’Arcachon sur les sites d’annonces et auprès des acheteurs, le jour des visites.

C.V. / Bazikpress © Kurhan

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée